Voyager en Iran / 11 - B Jour

  • 11 - B Jour

La Perse que nous appelons Iran depuis 1935, est un carrefour entre
Occident et Asie. C'est sous Alexandre le Grand que l'Occident
découvre le territoire iranien avec des villes comme Suse et Persépolis. La route terrestre de la soie fait de la
Perse un lieu de passage pour les commerçants et les aventuriers européens qui veulent gagner l'Asie. Marco
Polo en fait la relation au XIIIe siècle. Au XVIe siècle, Shah Abbas Ier encourage les contacts diplomatiques et
commerciaux avec l'étranger et les Européens affluent en Perse à partir du XVIIe siècle. Téhéran, la capitale,
est une grande ville moderne quadrillée de larges avenues, voulue par Reza Shah Pahlavi et son fils. Chiraz est la ville des poètes et des fleurs, Ispahan est un éblouissement tandis que Persépolis et Pasargades invitent

PLANIFIER UNE VISITE

Jour 1: Paris / Téhéran
Envol à destination de Téhéran, sur vol régulier. Arrivée dans la soirée. Transfert à l'hôtel. Dîner à l'hôtel et nuit à Kachan.
Jour 2: Kachan, Abyaneh, Kachan
(Environ 140 km) Visite de la ville de Kachan, dont la légende dit que les rois mages en provenaient. Une promenade dans le jardin persan Bagh-E-Fin, principal jardin safavide parvenu jusqu'à nous où un pavillon qâdjâr décoré de peintures murales a été transformé en musée archéologique. La maison Borujerdi, d'époque Qadjar, présente une très originale tour du vent à six faces, percée d'ouvertures d'aération semblant être des fenêtres. Déjeuner en cours de visite. Découverte d'Abyaneh, intéressant village à la belle architecture traditionnelle à flanc de vallée, aux maisons anciennes bien conservées. Dîner et nuit à Kachan.
Jour 3: Kachan, Natanz, Ispahan
(Environ 175 km) Départ pour Ispahan. Sur le chemin, nous ferons une halte à Natanz, où nous découvrirons le complexe de la mosquée du vendredi comprenant les vestiges du portail de la medersa et un mausolée attenant. Non loin de là se trouve l'atelier de poterie que nous visiterons. Déjeuner en cours de visite. Route pour Ispahan, souvent considérée comme la ville la plus plaisante du pays : ses monuments comptent parmi les plus remarquables du monde islamique mais surtout il est agréable de s'y promener, d'y rencontrer l'activité de ses rues commerçantes, et d'y contempler ses jardins entrecoupés de bras de rivières. Dîner et nuit à Ispahan.
Jour 4: Ispahan
Nous commencerons la découverte de la cité par les quartiers nord, l'Ispahan " pré-safavide". Visite de la mosquée du Vendredi, la plus ancienne de la ville, où l'harmonie de l'architecture fait oublier l'absence de décors ; ainsi que le minaret d'Ali, l'un des rares vestiges seldjoukides. Il jouxte le mausolée Haruniyeh qui dévoilera à nos yeux les rarissimes peintures de sa salle de prière. Puis nous nous rendrons dans le quartier de Djolfa pour visiter l'église arménienne de Vank, dont l'architecture et les décors du XVIIe siècle témoignent de l'importance de cette communauté à cette époque. Les peintures murales intérieures d'une grande richesse, sont de style italo-flamand ponctué d'influences russes. Elles représentent des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament. Ensuite nous longerons les bords du Zayandeh-rud, le fleuve qui traverse Ispahan, jusqu'aux fameux ponts de la ville : le pont Sharestan, le pont aux trente-trois arches, et le plus célèbre d'entre eux, le pont de Khaju. Enfin nous nous rendrons sur la place royale, inoubliable vision, au nord de laquelle s'ouvre majestueusement l'imposant portail de la mosquée de l'Imam, chef-d'oeuvre absolu de l'art islamique. Dîner de spécialités et nuit à Ispahan.
Jour 5 : Ispahan
Cette deuxième journée à Ispahan sera consacrée tout d'abord à la visite du palais de Tchehel Sotun, le "pavillon des quarante colonnes" situé dans l'ancien parc royal, image parfaite du raffinement de l'art de vivre des Safavides. Nous retournerons au coeur de la ville, à Meydan e Imam, l'ancienne place royale, le centre de la nouvelle ville créée par Shah Abbas au début du XVIIe siècle. A l'est de la place se trouve le palais Ali Qapu, centre du pouvoir safavide. En face du palais, la mosquée Lotfollah dresse sa coupole, joyau de l'art de la faïence persane. En fin de journée, temps libre dans le bazar pour flâner. Dîner et nuit à Ispahan.
Jour 6 : Ispahan, Naïn, Yazd
(Environ 315 km) Découverte de la ville de Naïn connue pour son ancien château sassanide et sa mosquée réputée comme l'une des plus anciennes d'Iran. Fondée à l'époque abbasside elle fut restaurée sous les Seldjoukides au XIe siècle. Son minaret à plan octogonal unique daterait du XIIe siècle. Route pour Yazd où nous arriverons en fin d'après-midi. Déjeuner dans une belle hôtellerie traditionnelle à Naïn. Dîner et nuit à Yazd.
Jour 7 : Yazd
Yazd est le carrefour des routes caravanières qui reliaient Ispahan, Kerman, Chiraz, Mashhad à l'Asie Centrale. A la croisée de deux mondes, au pied d'une haute chaîne montagneuse et en bordure du désert du Kavir, cité de solitude, elle nous donnera l'occasion de mieux comprendre la religion zoroastrienne. Nous verrons le temple Atashkadeh, avec un portique à colonnes, toujours en activité, où le feu sacré brûle en permanence ainsi que les tours du silence " Dakhameh ", grandes constructions à ciel ouvert où étaient exposés les corps des défunts. Déjeuner en cours de visite. Nous irons aussi à la découverte des quartiers anciens caractérisés par leurs tours du vent, puis nous ferons une promenade dans le jardin de Dolat Abad. L'après-midi, visite des mosquées du Vendredi, réunion de trois mosquées contiguës et d'Amir Chaqmaq, gouverneur de Yazd au
Jour 8 : Yazd, Pasargades, Shiraz
(Environ 425 km) Nous gagnerons Pasargades, la capitale de Cyrus. Selon la tradition, c'est en cet endroit qu'il battit les Mèdes en 550 avant J.-C. Cette victoire décisive marqua le commencement de la constitution de l'empire achéménide. Située prés du bazar de l'époque Zend, visite de la madrasa Imam Khouli Khan commencée sous les Séfévides et terminée au XVIIIe siècle. Déjeuner en cours de visite. Découverte du mausolée de Shah Chéragh (visite extérieure) dont la coupole bulbeuse repose sur un tambour étroit. Au milieu du Bagh-i Eram, jardin planté de beaux cyprès, a été édifié au XIXe siècle un palais qâdjâr. Si l'oasis de Shiraz est "la ville des poètes", des jardins et des roses; elle fut aussi celle du vin et de l'amour célébrés par ses deux chantres illustres Saadi et Hâfez Shirazi. Dîner à l'hôtel et nuit à Shiraz.
Jour 9 : Excursion à Persépolis, Naq
Excursion à Persépolis, Naqsh e Rajab et Naqsh e Rostam (Environ 120 km) Persépolis est le plus fameux des sites archéologiques iraniens, par son étendue bien-sûr, mais aussi par la monumentalité des édifices. Ville construite par Darius Ier, elle devait représenter la puissance des souverains achéménides et l'extraordinaire diversité de l'Empire qui s'étendait de l'Egypte et l'Asie Mineure à la vallée de l'Indus. Un escalier monumental mène à la Porte des Nations, où défilaient les représentants des nations de l'Empire achéménide, puis à l'Apadana, ou salle des audiences. Nous verrons également la salle des cent colonnes (salle du trône) et les vestiges des palais de Darius, d'Artaxerxés III et de Xerxès. L'ensemble est très impressionnant. Proche de là se trouve Naqsh e Rajab. Nous y découvrirons, à travers les bas-reliefs, les cérémonies d'investiture des souverains sassanides. Déjeuner en cours de visite. Nous nous rendrons ensuite à Naqsh e Rostam, où les tombeaux de Darius Ier et de ses trois successeurs furent creusés dans les falaises. Huit bas-reliefs sassanides témoignent peut-être ici de leur volonté de bénéficier du rayonnement divin, le Xvarnah, que leurs prédécesseurs surent associer au site. De retour à Shiraz, nous terminerons la journée par la visite du tombeau de Hafez. Célèbre poète de Shiraz au XIVe siècle, il demeure une figure très populaire de nos jours. Ce lieu charmant et reposant est un endroit privilégié pour les habitants de Shiraz qui se
Jour 10 : Shiraz et vol pour Téhéran
Envol pour Téhéran. Notre visite de Téhéran débutera par le musée archéologique " Iran Bastan ", "musée de l'Iran ancien", nous permettra de réaliser une synthèse des différentes périodes et des styles que nous avons croisés lors de notre voyage. Notre visite de Téhéran débutera par le musée Abgineh du verre, du cristal et de la céramique, beau petit musée dans une maison qâdjâr (XIXe siècle) précédée d'un jardin. Nous y découvrirons une très belle collection d'objets, allant de l'époque achéménide jusqu'au XIXe siècle et provenant de fouilles menées en Iran. Déjeuner en cours de visite. Nous poursuivrons par la visite du musée mational du Tapis, art majeur et traditionnel de l'Iran. Dîner et nuit à Téhéran.
Jour 11 : Paris
De bon matin transfert à l'aéroport et arrivée à Paris en fin de matinée.